À propos

Diplômé en science politique de l’Université Laval, Pierre Paul-Hus possède également une formation militaire d’officier et il est diplômé du Collège d’État-Major de Kingston en Ontario et de l’École Militaire de Paris où il a également enseigné à des officiers européens. Depuis 1995, il est propriétaire du magazine Prestige, et il était aussi jusqu’à récemment éditeur de la revue Hôtels, Restaurants et Institutions. Son rôle d’éditeur l’amène, depuis 25 ans, à côtoyer les bâtisseurs du milieu des affaires, de la politique et de la culture de Québec. Le magazine Prestige se consacre aussi à la mise en valeur des activités philanthropiques de la région de Québec. Depuis son élection à titre de député, il a passé le flambeau à sa conjointe, Marie-Josée Turcotte.

Il a également été actionnaire des Sélections mondiales des Vins – Canada (le plus grand concours de vins en Amérique du Nord) pendant 13 ans. Ce concours permettait de juger 2000 vins par plus de 75 sommités du monde des vins, en provenance de 26 pays.

En 1987, alors qu’il terminait ses études secondaires, il a joint les rangs du Régiment de la Chaudière, unité de réserve des Forces armées canadiennes. Durant les 22 ans de son service militaire, il a effectué deux missions opérationnelles : la première à Goose Bay, au Labrador, sous l’égide de l’OTAN, et la seconde, à Chypre pour les Nations-Unies avec le 3e Bataillon du Royal 22ième Régiment. Par la suite, il a réalisé divers mandats dont, entre autres, l’analyse des infrastructures de la réserve soutenue par la Base militaire de Valcartier, ainsi que le déploiement et le commandement d’un groupe-bataillon de 400 militaires au Mississippi, aux États-Unis. En 2002, l’armée française l’a nommé instructeur sur un cours de spécialiste en état-major; une première dans l’histoire de la réserve française. Dans le cadre de ce cours, il a eu à former des réservistes français, britanniques, allemands et suisses.

En juin 2004, lors des célébrations du 60e anniversaire du Débarquement en Normandie (France), il a inauguré quatre monuments en autant de villes et communes normandes. En mai 2006, dans le cadre de ses fonctions de commandant du Régiment de la Chaudière, il a obtenu une audience privée avec Sa Majesté la Reine Élizabeth II, au Palais de Buckingham. Cette audience lui a permis de remettre à Sa Majesté la réédition d’un livre portant sur l’histoire du Régiment de la Chaudière et de fraterniser avec la colonel-en-chef de son régiment. En 2008, il a coordonné les activités militaires du 35e Groupe-Brigade du Canada pour le 400e anniversaire de Québec. Il a mis fin à sa carrière militaire en 2009.

Natif de Granby, il a été élu député de la circonscription Charlesbourg–Haute-Saint-Charles le 19 octobre 2015 et nommé, le 20 novembre de la même année, au sein du cabinet fantôme de l’Opposition officielle à titre de porte-parole associé en matière de Défense nationale. En août 2017, le chef de l’opposition officielle Andrew Scheer, l’a nommé comme ministre du Cabinet fantôme pour la Sécurité publique et la Protection civile. Un an plus tard, il s’est vu ajouter la Sécurité des frontières à ses fonctions.

De plus, il a été vice-président de la Commission de Défense et sécurité de l’association parlementaire de l’OTAN d’octobre 2016 à octobre 2019.

Lors de l’élection de 2019, il a eu à nouveau la confiance des citoyens de Charlesbourg – Haute-Saint-Charles pour un deuxième mandat et il a eu aussi la confiance de son nouveau Chef, Erin O’Toole, qui lui a donner le mandat d’occuper les fonctions de ministre du Cabinet fantôme des Services publics et de l’Approvisionnement.